[Press release]: Une star française sur la nouvelle vague du Cold Hawaii

Après une deuxième victoire en Tasmanie sur le circuit Storm Chase, Thomas Traversa, le champion du monde 2012 de la KIA Cold Hawaii PWA Cup apparaît détendu et toujours aussi modeste à la veille de défendre son titre à Klitmøller, ce lundi 16 septembre. « Je crois plus en moi. Je ne me dis pas ‘Oh là là, je vais perdre, je vais perdre’, je connais ma chance, c’est bien. » Déclare la Français. «Après ma victoire l’an dernier, j’ai remporté la première étape de la Storm Chase en Irlande, j’ai fait un bon résultat à Ténériffe pour le premier événement (du PWA Wave tour, où il a terminé cinquième derrière le vainqueur, Köster), et j’ai pris de l’assurance. »

La victoire au Danemark l’an dernier, sa première sur le wave tour où il a été le premier à battre depuis 2010 le double-champion du monde de 19 ans, Philip Köster (et pas une, mais deux fois, l’ayant battu aussi aux épreuves éliminatoires), a changé la donne. On aurait dit le duel de David et Goliath avec Traversa et ses 60 kg dominant les 90 kg de Köster. Thomas Traversa originaire de la Ciotat à côté de Marseille où le premier film de cinéma a été filmé est devenu une star à 27 ans !

Pour le Français, ses principaux adversaires sont, sans surprise, l’Allemand Philip Köster vainqueur du wave tour ces deux dernières années et l’Espagnol Victor Fernandez Lopez, deuxième du tour l’an dernier. Les amis de Traversa, Alex Mussolini et Ricardo Campello qui ont terminé respectivement troisième et quatrième à Ténériffe et qui sont à l’aise dans toutes les conditions s’ajoutent à cette liste.

« Quand les conditions changent, les premiers changent. Mais les deux qui seront toujours dangereux, ce sont Philip et Victor parce qu’ils sont très déterminés et ils savent rester bons dans quasiment toutes les conditions. C’est une leçon qu’ils m’ont apprise. » Explique Thomas.

Le Français ne boude pas son plaisir de revenir à Klitmøller, un endroit de pèlerinage pour les windsurfers : « Klitmøller est un bon endroit et on sent que c’est un peu LE spot en Mer du Nord où il y a beaucoup de windsurfers, de surfers. Les gens apprécient ce que nous faisons sur l’eau. » Dit-il. « Que cet événement fasse partie du wave tour est une bonne chose parce que ça nous donne la chance de montrer des compétences différentes. On découvre toujours de nouveaux venus qui s’en sortent très bien. C’est très ouvert. »

Traversa ne résiste pas à la tentation de souhaiter des conditions identiques à celles de l’an dernier qui lui avaient si bien réussi.

« J’espère que nous aurons encore de bonnes conditions à Klitmøller pour faire un bon résultat parce que, pour l’instant, mes plus belles réussites, c’était au Danemark. J’espère que ce sera un vent côtier et des conditions difficiles pour tout le monde. » Dit-il en riant.

Traversa pourrait voir son souhait se réaliser car des vents d’ouest côtiers de 25 à 27 nœuds, avec des pointes à 33 nœuds sont prévus pour le premier jour de compétition lundi.

Avant le début de la compétition, les concurrents rencontreront le nouveau parrain de l’événement, son Altesse Royale le Prince héritier Frederik du Danemark. Le Prince héritier, un ancien du commando de la marine nationale, marin accompli et triathlète Iron Man, s’essaiera au windsurf dimanche 15 septembre avant de laisser la place aux pros le lendemain.

Le calendrier du Prince héritier here

Liste des concurrents here

Rasmus Johnsen

Cowork Klitmøller, 84 Ørhagevej, Thisted, 7700, Denmark

I am a philosopher and possess knowledge of new media, that allows people to effectively communicate and organize themselves into systems that are designed to support and profit from collective preferences, intelligence, and talent. I am an entrepreneur and I have several years of experience in managing innovation projects. I have worked with politicians and elected officials, public administration employees, for-profit companies, and NGOs.

http://www.worldcup.coldhawaii.com/blog/press-release-une-star-francaise-sur-la-nouvelle-vague-du-cold-hawaii